Irma Villalobos, San Luis Potosí, México, 1956


Près de 30 ans après mes premiers clichés, j'ai à mon actif des expositions individuelles et collectives, des œuvres faisant partie d'expositions permanentes ou de fonds graphiques de musées et la publication d'images dans des livres, des revues et des journaux. J'ai réalisé des activités d'enseignement et diverses collaborations à l'Université autonome métropolitaine de Chapingo et à l'Université autonome de l’État de Mexico.




PRÉSENTATION


Je suis photographe par choix vital. J'ai toujours préféré regarder plutôt que de parler, même quand j'ai débuté dans le métier à 25 ans après avoir terminé mes études en sociologie.

En 1991, j'ai commencé à travailler le nu, l'une des thématiques que j'ai développées comme travail d'auteur, la plus récurrente et la plus vaste.  J’y ai déversé mes sentiments, mettant en jeu mes affinités existentielles et esthétiques, l’expérimentation plastique et la recherche.

Au nu se sont unies d’autres inquiétudes : l’évocation du passage du temps sur des éléments architecturaux et des paysages urbains et certaines cultures et campagnes mexicaines, en particulier les champs de nopal. Grâce à ces travaux, j’ai appris à marier des images et à accompagner mon œuvre photographique des propositions graphiques de peintres, et j’ai ainsi travaillé des portraits, reproduit des œuvres anciennes et modernes et réalisé divers essais documentaires.

Présentation